Nègre je suis

(Paroles et musique Bruno-Michel Abati)

Nègre je suis, nègre je chante en mon pays.
Mon pays bleu d’une enfance vécue ici,
Dans cette ville de Nîmes en terre occitane
Où, de rire en larmes fragiles, j’ai forgé mon âme.
Tu me vois comme un étranger
Car la couleur de ma peau,
N’est pas celle que tu souhaiterais
Voir associée au drapeau.
Je suis enfant des îles au tropique
Et de cette ville en pleine garrigue.
Coule en mes veines ces deux essences
Qui font ma différence.

Nègre je suis, nègre je chante en mon pays.
Mon pays blanc de mes rêves où brûle l’envie
D’une liberté qui de ses plus belles lettres
Crée l’égalité, la fraternité des êtres
Tu voudrais d’une société
Où seule ta couleur de peau
Pourrait  avoir droit de juger
De qui a des droits nationaux
Moi dans ma société idéale
La couleur nous est tous bien égale
On vit de par toutes nos essences
Un monde de tolérance.

Nègre je suis, nègre je chante en mon pays.
Mon pays rouge du sang mêlé à celui
De celle qui par amour m’a ouvert son cœur
Loin de toutes considérations de couleur
Toi, tu ne vois dans cette union
Par les idées que tu mènes
Que le fruit d’une trahison
Qui vient renforcer ta haine
Mais les enfants nés de cet amour
Sont ceux d’un monde qui depuis toujours
Fait que nous sommes de plusieurs essences
C’est notre ressemblance.

Nègre je suis!
Nègre tu dis!
Nègre en son pays!

brunomichelabati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.