Lyon

(Paroles et Musique Bruno-Michel Abati)
Extrait de l’album « Bruno-Michel Abati« 

A tes deux fleuves de soie
A ta place qui honore un soleil un roi
A tes collines qui comme des seins de femme
S’offrent à nos yeux à nos cœurs s’offrent à nos âmes
A ta mémoire qui voyage
Et se tisse au fil des âges
A tes sourires à tes larmes
Gravés dans le souffle lent du temps
A tes lumières qui des toits
Te dessinent comme une nuit de cinéma
A ton brouillard qui se glisse dans le mystère
Du silence d’une ville solitaire
A tes quartiers qui s’animent
De tes marchés et s’enivrent
Des mille et une saveurs du monde
Que ton ventre tout en couleur féconde
Lyon
Comme une calme passion
Mes mots clament ton nom
S’offrent à toi en chanson
Lyon, Lyon, Lyon
A tes gones qui de joie
Applaudissent dans ce petit théâtre de bois
Le bâton qui d’un Guignol à l’homme de loi
Révèle parfois la rebelle qui sommeille en toi
A ton vieux parc où s’embrassent
Les amoureux que la grâce
Ramènera tout au fil des ans
Pour faire jouer leurs petits enfant

Aux élans froids de tes cœurs
Qui s’échauffent lentement comme passent les heures
Pour se sceller dans le marbre des amitiés
Qu’aucun sabre qu’aucune lame ne peut briser
A tes victoires qui nous tirent
Des larmes discrètes que les rires
Masquent pour ne pas tout dévoiler
D’une belle Dame distinguée
Lyon
Comme une calme passion
Mes mots clament ton nom
S’offrent à toi en chanson
Lyon, Lyon, Lyon (bis)

brunomichelabati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.